AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« tomate bien mûre & cactus adoré. » (réservé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

☇ ECLATS DE RIRE : 29
☇ ARRIVEE : 04/10/2011
☇ PSEUDO : doherty.
☇ CELEBRITE : xavier samuel.

MessageSujet: « tomate bien mûre & cactus adoré. » (réservé) Jeu 6 Oct - 17:45



« On devrait vraiment arrêter de venir ici. (...) On voit toujours les mêmes tronches. » Léandre venait de lancer cette phrase avec un air si dédaigneux que même sa meilleure amie en fut surprise. Elle le regarda en fronçant les sourcils, signe qu'elle était persuadée qu'il était d'une humeur médiocre. C'est là qu'on voit qu'elle est sa meilleure amie parce qu'effectivement, Léandre Breckenridge est d'une humeur de chien. Assis sur un tabouret trop haut qui fait mal aux fesses, il savourait l'une de ses rares soirées non passée entre les quatre murs du cinéma. Aujourd'hui, il avait été de l'après-midi. Trois dessins animés en un après-midi, il y avait de quoi se tirer une balle. Surtout lorsqu'il avait vu le futur mari de sa sœur débarquer. Perdant tout d'un coup toute sa prestance et son assurance, Monsieur Breckenridge lui avait tendu un ticket et les pop corn qu'il venait de commander. Cette fois encore, le fiancé de Mary-Belle ne l'avait pas reconnu, à croire que Léandre était transparent et sans intérêt. Après qu'il fut entré dans la salle de projection, Breckenridge n'avait pu que se poser une seule question : qu'est-ce que ce gars venait faire tout seul au cinéma, un jeudi après-midi, qui plus est pour voir un dessin-animé stupide ? La réponse, Léandre l'avait eu quelques minutes plus tard, lorsque lui aussi s'était glissé dans la salle de projection, ne trouvant rien de mieux à faire que de s'abrutir devant l'écran. C'est là qu'il aperçut, malgré l'ambiance sombre, le futur mari de sa soeur en train de prendre des notes. Ah, Léandre comprenait mieux, ça devait être son boulot. Et il passa le reste de la séance à (admirer, contempler, déshabiller du regard) son futur beau-frère et ses mains qui se baladaient sur le papier. Pauvre idiot, Breckenridge ! Regarde-toi, on dirait un gay refoulé qui se fait du bien en solitaire devant des films pornos des années 80. D'ailleurs, dans ce bar bondé, tu n'as pas plus de prestance. Tu as l'esprit ailleurs, et tu continues à te plaindre de tout et de rien : « Sérieux, la prochaine fois, on ira autre part. On peut sortir de Folly Beach pour une fois, non ? » Janis fit un hochement de tête, mais ne put s'empêcher de rire discrètement devant la mauvaise humeur de son ami. Elle devait se douter qu'il allait passer la soirée à critiquer tout ce qu'il pouvait critiquer. D'ailleurs, il ne tarda pas à s'attaquer à elle : « Tiens, y'a Jojo qui mate ton décolleté. En même temps, on n'est pas loin de voir tes tétons. Tu te la joues exhibitionniste ? » Il avala une gorgée de sa bière, en fait, il n'attendait pas de réponse, il voulait juste l'embêter. Jojo, c'était le pilier de bar, le vieux déchet de cinquante balais qui était là tous les soirs. Il savait pertinemment que Janis allait riposter, lui dire d'aller se faire voir, mais il ne lui en laissa pas le temps. Il montra du doigt l'un de leurs amis communs, qui déjà complètement défoncé, debout sur le comptoir, montrait ses fesses : « Voilà pourquoi on devrait arrêter de venir ici. On finit toujours par voir les fesses de Martin, et c'est pas vraiment ce que j'ai envie de voir lors de ma soirée de repos. » Léandre était exécrable mais drôle à la fois, c'était ce qui faisait son charme. Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« tomate bien mûre & cactus adoré. » (réservé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
brothers&sisters :: FOLLY WEST. :: Le Bar.-
Sauter vers: